Madrid, le triangle amoureux


Jueves, 01 Enero de 1970 a las 03:33:22

Enviado por

ESCAPADE
Pour un prochain week-end à deux, la capitale espagnole multiplie les rendez-vous romantiques.

Madrid a changé, Madrid change. Comme il est loin le temps agité de la movida, celui de son effervescence culturelle et intellectuelle. Aujourd'hui, ce n'est plus qu'un souvenir. Pourtant, on peut toujours surprendre au coin d'une rue le profil sévère et irrégulier d'une jeune femme sortie d'un film d'Almodovar. Amertume, regret, c'est inutile. Madrid bouge, mais dans un autre sens.

Crise ou effet euro, pour le visiteur étranger, les bars à tapas ont trop souvent perdu leurs vertus confraternelles. Et pourtant, les bistrots du quartier Anton Martin ne désemplissent guère. En bref, Madrid s'européanise à toute allure. Pour autant, la ville a su garder son charme, ce mélange de nonchalance rapide, de douceur quasi provinciale, de désenchantement, hautain parfois.

Alors, Madrid, refuge des amoureux ? Venise trône, et pour longtemps, concurrencée par Paris. Inutile de chercher le combat. Madrid se fait donc passionnante et passionnée. Le chanteur madrilène José Bosé en a d'ailleurs loué " l'amour immense et sans blessures ". Même si, par tradition, les amants restent discrets, avares d'effusions en public...

See More...


Content received from: LosViajeros, https://losviajeros.net